Depuis toujours, on rapporte d’étranges créatures ailées parcourant le ciel et parfois nos villes. Plusieurs noms nous viennent à l’esprit comme le "Diable de Jersey", le "Thunderbird d'Arizona", le "Mothman".
Ces créatures ailées ne sont peut-être que légendes, mais toujours est-il que de nombreux témoins affirment les avoir aperçues.

  Le "Thunderbird"

En 1890, deux ranchers qui chevauchaient dans le désert, ont rencontré un monstre ailé qui ressemblait à un alligator, avec une queue très longue et des ailes immenses. Ils lui firent la chasse et finirent par l’abattre. Ses ailes avaient une envergure de 49 mètres et son corps en faisait 28 mètres. Dans cette région de Tombstone (Arizona), plusieurs témoins affirmaient avoir déjà aperçu cette créature et une aurait même été photographiée en 1886. On ne sait malheureusement pas ce qui est arrivé de cette photo ni de la carcasse de la bête. Ce témoignage est un peu douteux mais pourtant, plusieurs affirmèrent avoir vu cette créature.
 


Le Diable de Jersey

En 1909, dans l’État du New Jersey. Le "Diable de Jersey" fit beaucoup parler de lui. On croyait que son nid était situé dans une région isolée du Sud-est de l’État, dans les Pine Barrens. Tout commença le 17 Janvier 1909 quand il fut aperçu dans pas moins de trente villes différentes. Le premier à l’apercevoir fut John McOwen qui entendit des bruits bizarres un matin. Il se leva pour regarder à sa fenêtre et aperçut cette sorte d’aigle de grande envergure qui sautillait sur les rives du canal. Le témoignage du Policier James Sackville fut identique, une créature ailée qui sautillait comme un oiseau, une tête inquiétante et des cris effrayants. Le policier fit feu mais la créature s’enfuit sans blessure apparente. Un autre témoin, un receveur des postes, se trouva assez proche de la créature pour en faire une bonne description : "Il avait une tête ressemblant à celle d’un bélier et un long cou. Les ailes étaient longues et minces et les pattes de derrière étaient plus longues que celle de devant. Il poussa un cri lugubre qui me fit frissonner." Dans les semaines qui suivirent, les apparitions se multiplièrent, des photographes arrivèrent de partout pour tenter de le capturer sur pellicule alors que des chasseurs se lancèrent sur les traces de cette "chose". Après une dernière apparition qui eu lieu le 22 janvier, le diable de Jersey disparut pour de bon et on ne le revit jamais. Quant à son existence, impossible de vérifier vu le manque de preuves.


Le Mothman

N’oublions pas non plus la fameuse légende de l’homme papillon ("Mothman") qui terrifia les habitant de Point Pleasant en Virginie en 1966. Voici un témoignage d’une jeune conductrice qui reconduisait son père à la ville voisine. "De loin, j’aperçus la silhouette au milieu de la route. Ça ressemblait à une sorte d’homme oiseau. Comme la voiture approchait, il remua les épaules et déplia de ailes d’une telle envergure que je ne voyais plus rien de la route. Puis il s’envola, disparaissant en l’espace de quelques secondes." Après de nombreux témoignages, la description suivante en fut faite. Il faisait dans les 2 mètres, de couleur grise ou brune et de forme humaine mais sans bras ni tête. Ses inquiétants yeux rouges semblaient être au niveau des épaules. Les ailes atteignaient une envergure de 3 mètres. La plupart des apparitions eurent lieu en novembre et en décembre 1966. Quand un pont céda sous le poids des voitures à Point Pleasant, étrangement, ces apparitions cessèrent.




Retour Accueil