Pour débuter un nouveau chapitre sur l'alchimie, je vous propose de réfléchir sur ce classique du Grand Oeuvre. Ce livre d'images sans parole fut publié pour la première fois "par priviligège du Roy" en 1677 à La Rochelle. Les planches ne comportent quasiment aucun texte seules deux pages dérogent à cette règle : la première et l'avant dernière.



Texte de la première page:
MUTUS LIBER, IN QUO TAMEN
Tota Philosophia hermetica figuris hieroglyphicis
depingitur, ter optimo maximo Deo misericordi
consecratus solisque silus artis dedicatus,
authore cuius nomen est Altus.
21.11.82 . Neg :
93.82.72. Neg :
82.81.33. Tued
"Le livre sans parole, dans lequel est toutefois présenté en figures hiéroglyphiques
la totalité de la philosophie hermétique, sacrée pour Dieu miséricordieux
et trois fois grand, s'adresse uniquement aux fils de l'art
et le nom de son auteur est Altus."




Texte de l'avant dernière page:
ORA
Lege Lege Lege Relege Labora
et Invenies
Ecoute, lis, lis, lis, relis, travaille et tu trouveras


Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image 
Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image 
Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image 
Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image  Cliquez sur l'image   




Le "Livre Muet" fut publié en 1677 à La Rochelle par Pierre Savouret. L'inscription latine qui accompagne la première gravure dit : "Le livre sans parole, dans lequel est toutefois présenté en figures hiéroglyphiques la totalité de la philosophie hermétique, sacrée pour Dieu miséricordieux et trois fois grand, s'adresse uniquement aux fils de l'art et le nom de son auteur est Altus."
C'est un ouvrage curieux qui doit daté de 1677, et réédité par JJ Pauvert avec une introduction et des commentaires d'Eugène Canselier, le disciple de Fulcanelli. Ce livre est en effet curieux, car c'est un traité d'alchimie qui ne comprend aucun texte, il n'y a que des gravures. Pour Canselier, cet ouvrage s'apparente à deux plafonds ornés dont celui de l'Hôtel Lallemant de Bourges. Ce livre mêle un aspect sans doute philosophique avec des spéculations sur les travaux de laboratoire Il aurait été écrit par Jacobus Sulat, en 15 scènes figuratives du Grand oeuvre, lesquelles ne se succèdent pas dans l'ordre des opérations. Nous sommes en dehors de la logique la plus élémentaires.

En fait c'est un livre qui doit faire penser et réfléchir, chacun trouvera le sens qu'il veut bien donner aux figurines.
C'est le célèbre " cherches et tu trouveras ".