Salomon, fils du roi David et de Bethsabée, est un roi d'Israël (de 970 à 931 avant Jésus-Christ selon la chronologie biblique usuelle). Sa sagesse et sa justice firent de lui le roi le plus sage et juste de l'Ancien Testament. Il fait construire le premier Temple de Jérusalem. Son histoire est contée dans le Premier livre des Rois.


     
Le roi Salomon

Selon ce verset de la Bible, le roi Salomon recevait en une seule année plus de 25 tonnes d’or! Au cours d’ aujourd’hui, cette quantité d’or vaudrait 246 millions d’euros. Elle représente presque le double de la production mondiale pour l’année 1800.
Il rend la justice

Cela est-il possible? Que révèlent à ce sujet les découvertes archéologiques? Comme nous allons le voir, elles montrent que la richesse de Salomon, telle qu’elle est décrite dans la Bible, est tout à fait vraisemblable.
Le palais royal



Voici deux exemples choisis dans la Revue d’archéologie biblique:


Le pharaon égyptien Thoutmosis III (deuxième millénaire avant notre ère) offrit environ 13,5 tonnes d’objets en or au temple d’Amôn-Râ, à Karnak — et ce n’était qu’une partie du don.
• Selon des inscriptions égyptiennes, le pharaon Osorkon Ier (début du premier millénaire avant notre ère) fit don aux dieux d’un total d’environ 383 tonnes d’or et d’argent.
Par ailleurs, le volume Grèce classique de la collection Les grandes époques de l’humanité donne les indications suivantes :
Les mines de Pangée, en Thrace, produisaient plus de 37 tonnes d’or par an pour le roi Philippe II de Macédoine (359-336 avant notre ère). ;
Lorsque le fils de Philippe, Alexandre le Grand (336-323 avant notre ère), prit la ville de Suse, capitale de l’Empire perse, on y découvrit parmi les trésors environ 1 200 tonnes d’or.
• Ainsi, la description que fait la Bible de la richesse de Salomon n’a rien d’extraordinaire. Il faut également se souvenir qu’à son époque Salomon était “ plus grand que tous les autres rois de la terre en richesse et en sagesse.


 
 
 
Entrée des mines

Comment Salomon a-t-il utilisé sa richesse ? Son trône était recouvert “ d’or affiné ”, sa vaisselle était “ en or ” et il possédait 200 grands boucliers et 300 petits boucliers “ en alliage d’or .Mais, chose plus importante, l’or de Salomon a aussi servi de matériau pour la construction du temple de Jéhovah à Jérusalem.
De l'or

Les porte-lampes et les ustensiles sacrés (fourchettes, bols, cruches, bassins, etc.) étaient faits en or et en argent. Les chérubins du Très-Saint, qui mesuraient environ 4,50 mètres de haut, l’autel de l’encens ainsi que tout l’intérieur du temple étaient recouverts d’or. Faut-il vraiment croire à ce temple plaqué d’or ?
L'entrée de la mine

Il est intéressant de remarquer que cette utilisation de l’or n’était pas du tout inhabituelle dans le monde antique. Selon la Revue d’archéologie biblique, le pharaon Aménophis III “ fit construire à Thèbes, en l’honneur du grand dieu Amôn-Râ, un temple ‘ entièrement plaqué d’or, dont le sol était orné d’argent et les portails d’électrum ’ ”, un alliage d’or et d’argent.


 
 
 
Une mine en plein desert

À propos du temple de Sîn, à Harân, le roi babylonien Nabonide (VIe siècle avant notre ère) fit inscrire ceci : “ J’ai habillé ses murs d’or et d’argent; je les ai fait briller comme le soleil. ”
Le palais du roi

Ainsi, le témoignage de l’Histoire donne à penser que le récit biblique n’exagère pas la richesse du roi Salomon.
Encore le palais

Aux jours de David et de Salomon, rois de l’ancien Israël, on ramenait d’“Ophir” des quantités fabuleuses d’or. On pense que la plus grosse partie de l’or de cette époque venait d’Ophir.


Selon le premier livre biblique des Chroniques, chapitre 29, verset 4, le roi David aurait fait don de 3 000 talents d’or en provenance d’Ophir pour la construction du temple de Jérusalem. Pareille quantité d’or aurait aujourd’hui une valeur de plusieurs dixaines de millions d'euros. Les navires de commerce de Salomon rapportaient régulièrement d’Ophir de grandes quantités d’or. Il y avait alors tant d’or que l’argent était considéré comme de peu de valeur.


     


Aujourd’hui, des géologues pensent avoir trouvé les “mines du roi Salomon” en Arabie saoudite. Dans une région montagneuse, entre La Mecque et Médine se trouve un territoire qu’on appelle le “Berceau d’or”. C’est là que ces géologues ont découvert une mine d’or abandonnée. Entre autres choses, ils ont trouvé des millions de tonnes de résidus qui avaient été abandonnés par les mineurs et qui contenaient encore des traces d’or. Des milliers de massettes et de meules, qui servaient à extraire l’or du minerai, jonchaient les pentes de la mine. Le géologue Robert Luce déclara : “Nos recherches ont maintenant démontré que cette ancienne mine a pu être aussi riche que l’indiquent les récits bibliques.”


   


Retour Accueil