La vie après la mort, l'entre-deux vie, les contacts avec les décédés, le dédoublement et l'étude des personnages historiques. Les informations reçues font l'objet d'une vérification systématique tant d'un point de vue historique qu'administratif. Une enquête rigoureuse est menée pour permettre d'établir le contrôle des informations. En explorant les vies antérieures, en communiquant avec les décédés et surtout en contrôlant la véracité des informations ont rend crédible la possibilité d'une vie après la mort et les résonances que celle-ci peut avoir sur le quotidien.


En parapsychologie, la base est la psychométrie. Cette technique entre dans le domaine de l'information paragnostique. Elle consiste à utiliser une méthode intuitive afin d'obtenir des informations inaccessibles par des voies rationnelles. La psychométrie est un réflexe déclenché par l'action de la pensée et de la volonté. Celui-ci n'est ni plus ni moins que celui qui nous est nécessaire pour actionner l'un de nos membres. Il suffit d'en prendre conscience.

Les vie antérieures peuvent-elles nous affecter?
Certaines personnes peuvent vivre des problèmes tirant leur origine dans les vies antérieures. Nous retrouvons par exemple une anxiété inexplicable, une phobie simple ou multiple sans cause apparente, ou encore des conflits interpersonnels impliquant des membres de la famille ou des étrangers. Le fait d'être attiré fortement par certaines choses sans raison peur également être relié à des vies antérieures.
Comment être aider?
Par une régression sous hypnose, il est possible d'obtenir des informations provenant d'une vie antérieure et qui expliquerait ce que vous vivez actuellement. Possibilité d'identifier les côtés forts et faibles, (ex: talent, goût) dans des vies passées pour aider à faire des choix maintenant? Certaines personnes se sont vue avec des talents qu'elles ne croyaient pas avoir et suite à une régression ont compris qu'elles avaient une place dans leur vie présente qu'elles semblaient ignorer.
Est-ce vraiment une vie antérieure?
À vous de juger! Des gens en sont convaincues d'autres pas. Ce qui semble unanime, c'est le côté positif qu'apporte une nouvelle compréhension des circonstances dans leur vie.

 
La croyance des vies antérieurs peut être assimilée à une doctrine selon laquelle un certain principe immatériel (« esprit », « âme », « conscience individuelle ») s'accomplit au travers de vies successives dans différents corps (humains ou animaux selon les croyances). Dans cette doctrine, à la mort du corps physique, l'« esprit » quitte ce dernier pour habiter, après une nouvelle naissance, un autre corps, ce qui permettrait à l'individualité de poursuivre ses expériences de vie et son évolution spirituelle ou morale. La vies antérieurs est une forme de la transmigration des âmes, proche des concepts de métempsycose, palingénésie, et l'Éternel retour.
 


On retrouve la croyance des vie antérieurs à différentes époques et en divers lieux (bien que le terme soit récent, traduisant une conception occidentale de type sociale apparaissant vers la fin du XIXe siècle, de sorte que la question de savoir si le terme "vie antérieur" est réellement approprié pour désigner les concepts hindou et bouddhiste fait actuellement débat notamment dans la pensée grecque et en Extrême-Orient, où elle est au cœur de l'hindouisme, du jaïnisme et du bouddhisme, et du sikhisme. Même si certains veulent voir des allusions codées dans les textes sacrés, elle est généralement récusée par les trois religions monothéistes, qui lui préfèrent la doctrine du Jugement dernier et de la résurrection de la chair. Aujourd'hui, les vie antérieurs sont une croyance religieuse partagée par plus d'un milliard d'hommes (les hindous, les bouddhistes, les jaïns, les sikhs, les adeptes des religions tribales africaines auxquels s'ajoutent différents groupes spiritualistes).
 
 
La conception occidentale des vies antérieurs sont une évolution de l’idée antique et orientale. Mais, alors que l’hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme considèrent les vies antérieurs comme une catastrophe – le but de la vie étant de se libérer du cycle des existences dans les deux cas – beaucoup d’ Occidentaux croient que les vies antérieurs sont désirables. En effet, si nous apprenons lors de chaque incarnation, nos personnages ne peuvent que devenir plus élaborés et complexes. La vie antérieur peut être rattachée ainsi aux notions d'évolution humaine et de progrès, notions qui ont soulevé tant d'espoir au début du vingtième siècle.


Retour Accueil