C'est à peine si nous commençons à admettre scientifiquement qu'il puisse exister des énergies inconnues et néanmoins efficaces comme celles qui émanent de certaines formes ou structures telles que pyramides, générateurs Psioniques, etc. Des civilisations pharaonique ou ces peuples mystérieux de l'Amérique précolombienne en ont-elles connu le secret bien avant nous ? Les chercheurs les plus sérieux qui se sont consacrés à l'énigme des émissions dues aux formes, comme on appelle ces énergies, en sont de plus en plus persuadés.


Sur la sépulture de Shebna, en Palestine, ces caractères Hébreux archaïques maudissent les violeurs de sépulture.

Les alphabets contemporains, sont des ensembles de signes purement conventionnels, mais il n'en va pas de même des alphabets antiques, dont chaque signe était porteur d'une puissance latente en liaison avec les différents aspects cosmiques que l'écriture se proposait de refléter et d'influencer. La puissance de chaque signe était susceptible d'amplification, d'activation, d'où la possibilité d'utiliser les hiéroglyphes, les alphabets hiératiques et les noms sacrés pour pénétrer ou accéder à des états secrets du réel ou à des états de conscience élevés. Nous vérifions chaque jour la puissance, l'efficience de ces symboles, qu'il faut d'ailleurs manier avec beaucoup de prudence...
Papyrus Égyptien porteur d'un traité de mathématique. Beaucoup de hiéroglyphes "d'on descendent les caractères de ce papyrus" avaient un évident pouvoir d'émission d'ondes de forme.

Voilà qui remet en question pas mal de nos conceptions au sujet des anciennes civilisations humaines, qu'il s'agisse de l'Egypte ancienne, des Précolombiens ou des Celtes. Quelles étaient leurs connaissances en matière d'émissions dues aux formes ?

D'où venait pareille connaissance? Les dieux l'avaient apportée sur terre à l'aube de toute humanité. De leur enseignement, l'homme avait réussi à conserver quelques brides quand ils avaient regagné les cieux ou étaient morts, tués par leur propre création. Mais pour nos historiens, les dieux et les héros ne sont que des mythes ou, à l'extrême rigueur, des ancêtres plus intelligents que les autres, auxquels les siècles écoulés ont conféré de légendaires pouvoirs... Peut-être avons-nous tort, et sont-ils véritablement venus d'ailleurs, comme le prétendent certains chercheurs marginaux... Quoi qu'il en soit, leur "science" des ondes de forme n'est pas un mythe, elle. On en démontre chaque jour les effets. Nos lointains ancêtres la manipulaient couramment, et il nous a fallu des millénaires pour seulement entrevoir ses extraordinaires réalités.

cliquer pour retouner à la page d'accueil Retour accueil