La zone 51 aussi connue sous le nom "Dreamland" est une base située dans le désert du Nevada. La base est si protégée que l'armée à le droit d'ouvrir le feu sur quiconque essayerais d'y pénétrer
Divers emplacements existent en dehors du périmètre de la base l'armée a déjà voulu acheter les terres se trouvant entre ces zones, on peut envisager qu'une activité souterraine importante se déroule sous la zone 51. Si le gouvernement américain voulait cacher un objet extra-terrestre, la zone 51 serais l'endroit idéal pour une telle activité.




Si des ovnis ont été récupérés par l'armée américaine, que sont-ils devenus? Leur technologie à-t-elle servie à quelque chose. Certains ufologues pensent que les moyens de propulsion employés par les ovnis sont peut-être appliqués à notre propre technologie aéronautique. Leurs soupçons seraient renforcés par les étranges activités censées avoir lieu au sein de certaines zones d'essais appartenant à l'armée de l'air
.



Un psychothérapeute décrit dans un numéro de "Mufon Ufo" son expédition le long des routes qui longes la base. Après avoir été éconduit par les gardes qui lui conseillèrent de s'éloigner, il revint sur les lieu de nuit et peut admirer un ballet de lumières aveuglantes effectuant des acrobaties dignes de rencontre du 3 type.







Un physicien du nom de "Robert Lazar" à été expulsé par ses supérieurs de la base de Nellis, un mois après avoir fait ses déclarations anonymes, toute trace de ses activités pour les militaires à été effacée. Bien que les enquêteurs aient pu vérifier qu'il avait effectivement travaillé sur des projets de haute sécurité pour une entreprise associée aux laboratoires militaires "Sandia" au Nouveau Mexique.

Lazar emploie-t-il des clichés sur les OVNIs pour se faire un peu de publicité ou peut-on croire ce qu'il raconte? Plusieurs éléments viennent toutefois corroborer ses affirmations. D'après George Knapp, qui interviewa Lazar à la télévision, plus d'une douzaine de personnes se sont depuis manifestées pour compléter et étayer ses propos. Knapp a ainsi pu filmer le témoignage d'un homme ayant dirigé plusieurs programmes militaires de grande ampleur à la base Nellis. Ce témoin prétend que les autorités disposent d'extraterrestres et de leur technologie depuis les années 50. Hélas, cette bande vidéo ne pourra être visionnée qu'après la mort de cet homme. Aucun des autres témoins n'accepte de se montrer au jour car ils craignent des représailles.

D'autres données accréditant les dires de Lazar ont été récemment produites. En 1995, une société cinématographique allemande diffusa une cassette vidéo - "Secrets du Monde Noir" - dans laquelle plusieurs témoins confirment que la Zone 51 est le théâtre d'une activité pour le moins étrange. Par exemple, Norio Hayakawa, cameraman de la télévision japonaise, resta éveillé toute une nuit afin d'entrevoir un OVNI décollant de la Zone 51. Il filma en effet un objet lumineux planant au-dessus des montagnes et à travers le ciel. L'analyse du film fait dire à Hayakawa que l'objet n'était certainement pas un avion de type classique. Beaucoup d'autres films montrent à peu près la même chose : un objet extrêmement lumineux se déplaçant à une vitesse incroyable et effectuant des manoeuvres aériennes impossibles. L'un de ces objets s'est même approché d'une équipe de la télévision de la NBC: les journalistes sont revenus avec des brûlures proches de l'irradiation.

Dans cette enclave de la base de Nellis, Lazar a découvert que les neuf soucoupes volantes capturées, qu'il a vues, fonctionnaient avec un carburant extrait d'un élément chimique existant sur la terre: le 115. Selon Lazar, le 115 est effectivement un élément stable qui alimente le réacteur d'antimatière des OVNIS capturés.




L'histoire de Bob Lazar


Jusqu'en 1994, le gouvernement des Etats-Unis n'a jamais reconnu l'existence d'une installation militaire ultra secrète dans le Nevada. De nos jours, malgré son statut officiel nul ne sait ce qui s'y passe.


Retour AccueilPage suivante